Pourquoi je soutiens Firefox ?

Si vous traînez pas mal sur le web, vous n’êtes pas sans savoir que le navigateur de Google, Chrome, est en pleine expansion et grignote des parts de marché à droite à gauche. Au début, c’était surtout Internet Explorer, le navigateur de Microsoft, qui en faisait les frais. Mais avec leur version 9 et l’adoption de Seven, leur dernier système d’exploitation, par de plus en plus d’utilisateurs, il semble que la part de marché d’IE cesse de baisser, et pour la première fois serait même en train de croître. L’expansion de Chrome se fait donc au détriment du dernier navigateur principal présent sur le web : Firefox. Les deux autres navigateurs, Opera et Safari, restent pour l’instant très minoritaires, malgré une adoption de plus en plus importante sur les smartphones notamment.

Ladies browsers

Pour connaître l’utilisation des navigateurs, des outils comme StatsCounter sont implantés dans les sites internet et regardent avec quel navigateur le visiteur est venu. Et selon StatsCounter justement, Chrome vient de dépasser Firefox au niveau mondial. Ce résultat est principalement dû à l’Asie et à l’Amérique du Sud, où Chrome est même devant IE pour ce dernier. Je tiens à préciser que même si la tendance est la même en Europe, Firefox est encore au dessus de Chrome, et il ne faiblit pas en France.

Statistiques mondiales d'utilisation des navigateurs

Statistiques européennes d'utilisation des navigateurs

Statistiques française d'utilisation des navigateurs

Voilà pour le contexte de l’utilisation des navigateurs internet durant cette année 2011. Venons-en maintenant au sujet principal de ce post :

Pourquoi je soutiens Firefox ?

(et dénigre au passage Google Chrome, puisque c’est son principal concurrent)

Il y a plusieurs raisons pour préférer un logiciel à un autre. La première est souvent l’efficacité du logiciel, c’est à dire la réponse à nos attentes et à nos besoins.

D’un point de vue purement technique, de nombreuses études existent, et pour moi, Firefox et Chrome sont globalement à égalité. Les problèmes de fuite de mémoire de Firefox ont été résolus, ce qui fait qu’on retrouve les logiciels pratiquement au même niveau, tant pour la fluidité de navigation, pour la sécurité, que pour le respect des normes W3C (et donc un affichage optimal). Si vous défendez ardemment Chrome pour sa mémoire, jetez un coup d’oeil à TOUS les processus ouverts, et vous verrez qu’il est souvent PLUS consommateur de mémoire que Firefox. Je précise aussi qu’il est important de faire ces tests sans extension active…

Qualité du logiciel : égalité

Pour répondre aux besoins, il faut aussi s’intéresser aux fonctionnalités. Et là, dès le natif, Firefox est pour moi devant. Très bonne gestion des onglets avec la possibilité de les grouper, partage des favoris et onglets entre les Firefox installés sur différentes machines avec Sync, plus personnalisable…

Mais si on s’intéresse aux extensions, alors c’est tout vu. Des milliers d’applications supplémentaires, correspondant à tous les besoins qu’on pourrait avoir, les extensions sont le vrai plus de Firefox. Et même quand un équivalent est disponible sous Chrome, celui-ci est souvent de piètre qualité. Comparons ensemble l’extension la plus indispensable d’après moi : Adblock Plus.

Cette extension est disponible dans les deux navigateurs.

Sous Firefox :

Installation grâce au manager, la liste d’abonnement est sélectionnée automatiquement et le code correspondant aux publicités dans la page disparaît. Non seulement les publicités ne sont plus là, mais leur code ne s’exécute plus, donc ne vous trace pas. (Edit: depuis la version 2.0, certaines publicités ne sont pas cachées par défaut. (voir mon article sur le sujet) Une simple case à cocher permet de tout cacher. Cela ne change rien sur la remarque blocage affichage + exécution)

Sous Chrome :

Installation, sélection d’une liste, et là, surprise, premier message : Le navigateur vous demande de ne pas bloquer les publicités AdWord. Ben oui ! Ce sont les publicités de Google et donc sa principale source de revenus. Le choix par défaut est bien sûr de laisser ces publicités affichées. Mais ne soyons pas stupides, c’est les plus présentes sur le web, c’est elles qui nous embêtent le plus. Allez, on vire. C’est bon, on est tranquille ? Hé non, car nous voici maintenant avec un message du développeur de l’extension qui nous demande de donner pour son application, car voyez vous, c’est son seul revenu. On a même le droit à une photo de lui et sa femme pour nous apitoyer un peu plus. Je vous remercie monsieur mais les gens qui me réclament de l’argent, j’en croise déjà assez, et je ne vais pas donner pour une application que je n’ai même pas encore essayé. Et d’ailleurs, au moment de l’essai, voilà la surprise : même si on a coché que l’on souhaitait retirer toutes les publicités, le code correspondant est TOUJOURS LÀ. Oui oui, vous avez bien lu. C’est à dire que la publicité n’est simplement pas affichée, mais le code qui permet de tracer le visiteur pour connaître sa navigation et qui ralenti son ordinateur, lui, est toujours en train de fonctionner. Nous reviendrons sur cette question de vie privée, mais je pense que l’exemple en soi est assez démonstrateur de la vision qu’a Google de son navigateur : on vous permet de faire des choses, mais on garde toujours le contrôle, faut pas déconner non plus. Bref.

Fonctionnalités : Firefox >> Chrome

Passons au troisième critère important pour l’utilisateur : la personnalisation, qui a pour but de rendre le navigateur intuitif en mettant à disposition à l’endroit qui nous correspond le mieux ce qu’on utilise le plus. Et encore une fois, Firefox remporte haut la main le combat, avec une personnalisation de l’interface totale. On met ce qu’on veut, où on veut, on cache ce qu’on ne veut pas. On a des milliers de thèmes à disposition. Et je ne parle même pas de tous les réglages accessibles en tapant about:config dans la barre de navigation, avec en plus une touche d’humour. Certes, ces derniers sont globalement réservés aux utilisateurs avertis, mais au moins, je peux faire CE QUE JE VEUX de mon navigateur. Il est exactement adapté à mon usage.

Personnalisation : Firefox >> Chrome

Nous avons donc des navigateurs avec des performances équivalentes, des fonctionnalités nettement plus nombreuses et puissantes sous Firefox, surtout couplé à ses extensions, et la possibilité de le personnaliser comme on le souhaite pour qu’il corresponde tout à fait à notre utilisation. Voilà qui satisferait déjà un utilisateur habituel. Mais si nous cessions de nous intéresser à l’utilisation même du navigateur pour regarder autour ?

Le respect de l’utilisateur, le vrai parce que à la question pourquoi.

Le plus gros problème pour moi concernant l’utilisation de Google Chrome réside dans le premier mot précédant son nom. Google, et la politique de vie privée qui va avec (voir le billet « Pourquoi j’ai peur de Google »). En une phrase, pour résumer, parce que sinon ça me prendrait des heures, Chrome a été conçu pour connaître tout de ses utilisateurs. Tous les sites où vous allez, toutes les publicités sur lesquelles vous avez cliqué, tous les mails que vous avez écrit. En utilisant Chrome, Google sait chaque caractère que vous avez tapé sur le web. Ajoutez à cela un comportement déplorable (voir par exemple cette affaire) et un patron qui répond aux questions des journalistes par ces termes : « Seuls ceux qui ont des choses à cacher posent la question de la confidentialité de Google », et vous savez tout ce qu’il faut savoir sur cette entreprise.

Google Chrome : All your data are belong to us

Le plus gros argument pour moi, qui me fait choisir quotidiennement Mozilla Firefox, c’est celui là. Chrome est produit par une société, Google, dont le but est de se faire un maximum de profit.Chrome a été créé pour rapporter de l’argent.. Firefox est produit par une fondation, Mozilla, dont le but est de rendre le web meilleur, plus agréable pour tous. D’un côté, nous avons donc une société qui vous espionne pour gagner plus d’argent, et de l’autre une fondation qui œuvre pour que votre surf soit le plus agréable possible. Rien qu’en sachant cela, je ne comprends pas pourquoi certaines personnes préfèrent encore utiliser Chrome à Firefox.

Edit : je rajoute une petite vidéo de présentation de Mozilla :

{10} Thoughts on “Pourquoi je soutiens Firefox ?

  1. Je suis d’accord avec toi mais pas pour les mêmes raisons. C’est beaucoup de bullshit et ce n’est pas un vrai problème (à part peut-être le respect de la vie privée). D’ailleurs ton argument avec la photo du dév pour s’apitoyer, que dire de wikipédia, lol.

    Non le vrai problème c’est que Chrome est en train de devenir le nouvel IE 6. Pourquoi ? Parce que de plus en plus on développe pour Chrome (avec le système de web app), il y a de plus en plus de trucs qui ne marchent qu’avec Chrome. Et c’est grave car si aujourd’hui tout le monde se plaint de IE 6 (amis intégrateurs, je pense à vous), on risque de se retrouver dans la même situation dans quelques années…

    Le Web ne fonctionne qu’avec des standards qui doivent être respectés / utilisés. Dommage que Google qui s’est bâti grâce à ça l’oublie un peu avec son navigateur (et d’autres choses, aussi, mais le débat n’est pas là).

  2. C’est aussi un problème c’est vrai. Mais il y a quand même une différence à ce niveau, Microsoft n’a jamais envisagé proposer ses technos proprio au W3C. Google le fera certainement, une fois qu’il aura rendu la techno populaire (cf le WebM par exemple)

  3. Pardon pour ce que je vais dire mais….. Vous n’êtes pas en train d’établir une théorie du complot la ?

    Google c’est le malin, Firefox c’est le sauveur….. Chacun a ses forces et ses lacunes, mais de la a balancer une saucisse du genre : « Chrome est produit par une société, Google, dont le but est de se faire un maximum de profit. Chrome a été créé pour rapporter de l’argent. » Google est une entreprise, et chaque entreprise doit générer de l’argent, c’est la logique des choses….. Du coup Chrome est un moyen de générer du profit….. tout comme Firefox est un moyen de générer du profit à Mozilla, par le biais de donations….

    Sinon à suivre ce raisonnement, toutes les entreprise sont des génies du mal, qu’il faut traquer comme des sorcières, exorciser, et brûler vive….. c’est con, mais c’est ce que j’ai ressentis en lisant ton article….

    • Il est vrai que mon point de vue n’est pas très objectif, mais c’était le but, de le pousser à l’extrême pour faire réagir.

      Du point de vue entreprise / fondation, les entreprises ont un très gros avantage, grâce à leur ressource, entre autre monétaire, elles peuvent se lancer dans de nombreux projets, même si ceux-ci ne s’avèrent pas forcément rentables, et s’investir à fond dans chacun d’eux. Bien sûr que non, toutes les entreprises ne sont pas les génies du mal, je n’oserais pas affirmer cela, car cette recherche du profit permet un dépassement, une hargne à travers la concurrence qui est souvent très bénéfique aux projets menés. Le problème, c’est que bien souvent, cette recherche de profit passe avant tout. Y comprit des choses qui sont pour moi mille fois plus importantes, telle que le respect de l’environnement, des lois et des utilisateurs.

      Ce que je défends ici, ce n’est pas le business model de Mozilla. C’est son objectif. Le but est de fournir un navigateur pour améliorer le web et non pas se faire de l’argent, contrairement à Google. Firefox pourrait être payant, si le but de Mozilla ne change pas, je serai toujours pour Mozilla.

      Générer de l’argent oui, mais pas au détriment du respect des utilisateurs.

      • Je te rejoins dans cette pensée, et apprécie cette mise en lumiere de ce coté de ton avis.

        Apres il faut aussi savoir que c’est google qui génère une partie des revenues de Mozilla, ce qui pousse à la saine émulation dans l’innovation.
        L’objectif de Mozilla est certes plus clair par rapport aux entreprises, comme Google ou autre, tout comme dans a gestion des droits utilisateur et le respect de celui-ci.

        Un autre avantage, selon le point de vue bien entendu, c’est le status de Mozilla, en France en tout cas, qui est une association 1901, qui est une association à but non lucratif… c’est donc très probablement un « gage de discrétion » envers les données personnelles, puisque qu’il n’ont pas le droit d’en générer un profit personnel.

        Mais a part le coté open source de Firefox, que l’ont retrouve dans le projet Chromium, qui est le fork Google de chrome, dont les sources sont accessible, modifiables et compilable, que celui-ci respecte clairement, alors qu’il utilise certains procédés « identiques » notamment la synchro des favoris et des données, que ces données ne sont pas exploitées autrement ?

        • Je n’ai pas compris ta dernière phrase…

          Il me semble que Google Chrome est basé sur Chromium, qui est effectivement open-source. Il faudrait que quelqu’un se donne la peine de fouiller un peu, mais même si rien d’irrespectueux n’est trouvé dans Chromium, cela ne prouve rien pour Chrome.

          Personnellement, j’ai confiance en Mozilla et pas en Google, voilà tout.

  4. Bonjour,

    Ce que je trouve formidable chez mozilla, c’est leur respect pour la vie privée et la protection des données personnelles.

    Beaucoup de personnes connaissent sync, un module de firefox qui permet de synchroniser bookmarks, mots de passes etc…

    Cependant, certains utilisateurs ne souhaitent pas forcement que leur donnees personnelles ou professionnelles soient stockee sur les serveurs d’une fondation, aussi honorable soit elle.

    Qu’a cela ne tienne, la fondation mozilla met a disposition les sources permettant de creer son propre serveur sync ainsi que la documentation.

    Cordialement,
    Eric

    • Bonjour,

      Je suis très intéressé par cette information !
      C’est vraiment super que l’utilisateur final puisse gérer ces données personnelles sans avoir besoin d’un tiers =)

      Merci pour le lien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>