Comment Facebook gagne-t-il de l’argent ?

Il semblerait que Facebook s’intéresse de plus en plus à son image et tente de contredire les « on dit ». Des petites phrases que l’on croise partout nous le rappellent, comme sur la page d’accueil par exemple, où le « c’est gratuit, et ça le restera toujours » vient rassurer les gens qui ont, je suppose, reçu les même chaînes qu’à l’époque d’MSN : « Facebook va devenir payant si tu ne renvoies pas ce message à 72 milles personnes en faisant quatre fois le tour de toi même, que tu n’écris pas un mail à l’adresse envraijesuisunpiratemaisçaressembleàuneadressefacebook@fb-presquefrance.com », mail qui permettra de référencer ton adresse dans les listes de spam, voire carrément des « Facebook va devenir payant si tu n’envoies pas des sous à tel adresse en utilisant western union » (ben oui, pour maintenir un service gratuit, faut payer).

Et finalement, il semblerait que des gens s’interrogent : « Ok, on veut bien croire que Facebook restera gratuit si tu nous le dis, mais alors comment gagne-t-il de l’argent ? » Et là, il faut l’avouer, les réponses qu’on trouve sont rarement en faveur de l’entreprise, avec notamment la réponse la plus courante : « Facebook vend tes données personnelles aux entreprises. »

Conserver une bonne réputation, pour une grosse société comme Facebook, c’est important. Un petit bandeau est donc apparu sur la page principale proposant à l’utilisateur d’en savoir plus sur la manière dont Facebook gagne de l’argent. En le suivant, on arrive donc sur cette page.

Le sous titre nous indique clairement : « Facebook fonctionne grâce aux revenus de la publicité« . S’en suit une description en trois étapes du fonctionnement de la chose : 1. Une boite crée une pub ; 2. La boite fixe avec Facebook le public cible de la publicité ; 3. Les gens qui ont le profil déterminé voient la pub apparaître sur le site.

Nous avons ensuite le droit à un petit plaidoyer, « Facebook a été conçu pour être gratuit, mais regardez, ça coûte cher, alors on met des pubs pour « boucler les fins de mois » ». Pardon ? Les pubs sur Facebook ne servent qu’à « boucler les fins de mois » ?! Et ils sont où alors les revenus principaux ? Bon, ça m’a tellement semblé aberrant que j’ai passé la page en anglais, et celle-ci ne parle pas de ça. (Tout ça tient d’ailleurs en deux lignes en anglais, mais ya une vidéo à côté). On mettra ça sur le compte d’une erreur de traduction. Je vais continuer de lire le reste en anglais pour éviter les hallucinations dans ce genre. Après nous avoir dit que c’est pour nous fournir un service gratuit qu’on se tape des pubs (on pourrait faire de la mauvaise foi en disant que les dons ça aurait pu être pas mal aussi, mais bon la population qui traîne sur Facebook n’est pas exactement celle qui est prête à donner son argent…), ils insistent en disant que leurs pubs sont meilleures, car ciblées, et ce en faisant la comparaison avec la télévision où les pubs ne portent pas forcément sur ce qui nous intéresse. Personnellement, quand je vois une pub à la télé, j’me dis « tiens, encore une tentative supplémentaire d’abrutissement ». Quand je vois une pub sur Facebook, je me dis « mais comment ils savent que ça m’intéresse les enfoirés ?! ». Pour être sincère, je ne regarde pas la télé et je ne surfe jamais sans Adblock Plus et Ghostery d’activés, ce qui réduit considérablement mon exposition à la pub. Mais là, on s’éloigne de l’idée que je trouvais intéressante : je suis beaucoup plus effrayé par les pubs facebook (c’est valable aussi pour Google et les autres), dynamiques, adaptées, qui me ciblent personnellement, plutôt que des publicités de masse imprécises. Quand je suis face à une affiche, je me dis qu’elle a été faite pour faire acheter les autres. Quand je suis face à une publicité Facebook, j’ai l’impression qu’elle a été conçue pour moi. Mais ce n’est pas une impression. L’affiche veut faire acheter « des gens ». Cette publicité là, elle me veut MOI. Et ça, ça m’effraie.

Mais assez parlé de la publicité ciblée et regardons la partie qui nous intéresse vraiment : La question qui suit est « Est-ce que Facebook vend mes informations ? ». Sans surprise, la réponse affichée est non. S’en suit une tentative de justification de « pourquoi ça serait mal pour Facebook de vendre vos informations » (en dehors du fait qu’ils vont passer un sacré moment au tribunal si des preuves qu’ils font ça sont trouvées) : « Facebook a été créé pour vous permettre de rester en contact et d’échanger avec les personnes qui vous entourent. Si vous ne pensiez pas pouvoir contrôler qui voit quoi, vous n’utiliseriez sans doute pas autant Facebook et vous communiqueriez moins avec vos amis. Ce n’est pas dans l’intérêt de Facebook et ce n’est pas non plus dans le vôtre. C’est pourquoi seules les personnes que vous autorisez à voir ce que vous publiez peuvent voir ce que vous publiez.« 

Et bien je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi j’appelle ça de la belle langue de bois.

  1. La question posée ne portait pas sur l’accès à nos informations par d’autres utilisateurs du réseau (donc sur les paramètres de confidentialités) mais sur l’accès par des entreprises tierces (les fameux « partenaires »), divulgation qui n’aurait donc pas été faite par l’intermédiaire du site, mais en donnant directement l’accès aux données, donc peut importe nos réglages, même si nous avions mis « visible par moi uniquement ».
  2. Ensuite, la réponse apportée est censée dire pourquoi ce serait mauvais pour facebook, or, là, ils nous expliquent juste pourquoi ce n’est pas bon pour nous. Merci, ça, on le sait déjà. L’unique argument « si on le faisait vous publieriez moins de trucs donc c’est pas bon pour nous on le fait pas » n’est pour moi absolument pas recevable, de nombreuses personnes pensant déjà que les données sont publiées sans arrêter d’utiliser le réseau pour autant, sans parler de la majorité des gens qui en ont tout simplement rien à faire.

La suite de la page parle des différents types de publicité, je vous laisse découvrir ça si ça vous intéresse. En conclusion, Facebook fait l’effort de communiquer, c’est bien, mais ça n’apporte rien du tout qu’on ne savait déjà, avec un unique argument auquel je ne crois pas. Pour moi, toujours pas d’hésitation : Diaspora*.

Rappelons-nous simplement la fameuse phrase : « Si une entreprise te propose ses services gratuitement, c’est que le produit, c’est toi. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>