Time for action

Lettre ouverte à SebSauvage

Rappel du contexte : Free, FAI de SebSauvage, vient de se voir assigné en référé car plusieurs des sites qu’il héberge contiennent des miroirs de CopWatch, le site qui « espionne les flics ». Je vous encourage à lire les deux derniers articles publiés par SebSauvage : Assignation en référé et Censure 2.0 pour mieux comprendre. Si ces liens sont brisés à l’heure ou vous lisez ces lignes (on sait jamais, parti comme c’est…) la liste des miroirs de SebSauvage est disponible sur pastebin. Et peut-être bien ici aussi, sait-on jamais.

J’étais comme qui dirait sidéré après la lecture de ces articles. Pas que je ne savais pas déjà ce qui se passait, mais quand même. La preuve était là. Impossible de nier. Et avec elle, la question : mais que faire contre ça ?! Comment, à ma faible échelle, puis-je agir ?

Read More

Pourquoi j’ai finalement pris la décision de quitter Facebook

Ça y est, depuis hier soir, je n’ai plus de compte Facebook. Ce n’est pas une décision que j’ai pris à la va-vite, cela fait déjà quelques mois que j’y pense sans jamais avoir eu le courage de la prendre. En effet, lorsque j’ai découvert le réseau social Diaspora, j’ai décidé de ne plus utiliser Facebook mais au vu du faible succès auprès de mes amis de ce nouveau réseau je n’ai pas pu me résoudre à tout abandonner. Actuellement aux États-Unis pour un an, Facebook était pour moi un outil quasi indispensable pour organiser des voyages avec les amis que je me suis fait sur place et pour partager des photos avec eux ou ceux rester en France.

Cela n’a donc pas été facile de supprimer mon compte mais après la lecture de cet article, dont vous trouverez ma traduction en français ci-après,  j’ai décidé que je ne pouvais plus continuer à fournir autant d’informations sur moi-même, sur mes amis et même sur des inconnus qui pourraient malencontreusement se trouver sur certaines de mes photos.

Read More

Comment Facebook gagne-t-il de l’argent ?

Il semblerait que Facebook s’intéresse de plus en plus à son image et tente de contredire les « on dit ». Des petites phrases que l’on croise partout nous le rappellent, comme sur la page d’accueil par exemple, où le « c’est gratuit, et ça le restera toujours » vient rassurer les gens qui ont, je suppose, reçu les même chaînes qu’à l’époque d’MSN : « Facebook va devenir payant si tu ne renvoies pas ce message à 72 milles personnes en faisant quatre fois le tour de toi même, que tu n’écris pas un mail à l’adresse envraijesuisunpiratemaisçaressembleàuneadressefacebook@fb-presquefrance.com », mail qui permettra de référencer ton adresse dans les listes de spam, voire carrément des « Facebook va devenir payant si tu n’envoies pas des sous à tel adresse en utilisant western union » (ben oui, pour maintenir un service gratuit, faut payer).

Et finalement, il semblerait que des gens s’interrogent : « Ok, on veut bien croire que Facebook restera gratuit si tu nous le dis, mais alors comment gagne-t-il de l’argent ? » Et là, il faut l’avouer, les réponses qu’on trouve sont rarement en faveur de l’entreprise, avec notamment la réponse la plus courante : « Facebook vend tes données personnelles aux entreprises. »

Read More