Megaupload, ce nid de pirates

Je sais pas si vous êtes au courant, mais à ce qu’il paraît, le site Megaupload aurait fermé. Si si, je vous jure, même que c’est mon cousin qui me l’a dit !

Moi je connaissais pas trop, mais à ce qu’il paraît c’était un nid de pirates. Pleins de gens qui téléchargeaient des films, des musiques, qui regardaient des séries, etc. Non mais rendez-vous compte ! Des gens qui essayaient de se divertir à moindre frais ! Y en a qui disaient que c’était plus « facile », moi je me demande encore qui leur a dit que la culture devait être accessible… Je vous jure, on croise de ces gens de nos jours.

Moi j’ai toujours acheté mes CD en magasin. J’ai jamais trop su à quoi servait l’argent que je dépensais, mais je suppose qu’il allait aux artistes. Quand je vois comment le Johnny il a la vie belle, je me dis qu’il peut pas en être autrement. Je suis bien content n’empêche de dépenser de l’argent pour les artistes. Tiens, prenez l’autre jour par exemple : on organisait une petite fête avec les gars du village pour le nouvel an. On a passé de la musique, et quelques jours plus tard j’ai reçu une lettre de la « SACEM » me demandant une certaine somme d’argent pour « les ayants droits ». Et bien je suis bien content de me dire que cet argent ira dans les poches de M Aznavour.

Mais j’étais en train de parler de Megaupload. Il aurait été fermé par le FBI, vous vous rendez compte ? Une grande agence américaine qui vient s’occuper des gens de l’Internet ! À mon avis ça devait pas être joli joli leurs affaires pour dépêcher des gens aussi importants. Y en a qui disent que c’était une mafia et qu’ils s’engraissaient sur le dos des internautes qui payaient pour télécharger. Moi je trouve ça aberrant de payer pour télécharger illégalement. Je suis sûr qu’en cherchant un peu ils auraient pu trouver des sites pour télécharger légalement. Je suis sûr que les gars des grandes Majors ils ont pensé à proposer une alternative. Mais bien sûr, ça n’aurait pas été gratuit… c’est certainement pour ça que ces pirates n’ont pas fait l’effort d’aller chez eux.

Alors moi je vous le dis, je suis bien content que ces voleurs ne puissent plus se procurer gratuitement toutes ces musiques, tous ces films, toutes ces séries. Il faut arrêter ce pillage ! S’ils veulent se cultiver, désormais ils devront payer.

Un petit regret cependant pour terminer : j’ai du mal aujourd’hui à trouver des vendeurs de 45 tours… Ah que la bonne époque me manque ! :(

Adblock Plus 2.0 : « Autoriser les publicités non-intrusives »

Adblock plus est une extension bien connue pour Firefox (elle existe aussi sous Chrome) qui permet de bloquer les publicités des sites internet. Sous Firefox, contrairement à Chrome qui ne bloque que l’affichage au visiteur, les scripts qui correspondent à la publicité sont aussi désactivés, ce qui permet d’avoir une navigation plus rapide et fluide, plus sécurisée et plus respectueuse de la vie privée, empêchant les promoteurs de vous suivre à la trace. (pour ceux qui ne connaissent pas et souhaitent en savoir plus, je vous renvoie à cette vidéo de présentation ou directement au site officiel du projet (en français !).

Adblock Plus 2.0 est sorti il y a quelques jours, et c’est une grosse évolution (nous étions avant en 1.3.10). Et parmi les nouveautés, il y en a une qui fait un peu parler d’elle : « Autoriser les publicités non-intrusives » ou « Allowing acceptable ads », en anglais. Adblock plus était sensé nous débarrasser des publicités, et voilà qu’il se permet de décider pour nous lesquelles sont correctes et il laissera affichés, ou lesquelles il va bloquer. Et en plus, cette option (oui, fort heureusement, c’est une option) est cochée par défaut lors de la mise à jour, mise à jour qui est automatique si vous êtes sur une version supérieur à la 3 de Firefox. Il y a là en effet de quoi créer une petite controverse, Adblock plus concernant quand même un très grand nombre d’utilisateurs (13,5 millions d’après Mozilla, l’extension numéro 1)

Read More

Pourquoi je soutiens Firefox ?

Si vous traînez pas mal sur le web, vous n’êtes pas sans savoir que le navigateur de Google, Chrome, est en pleine expansion et grignote des parts de marché à droite à gauche. Au début, c’était surtout Internet Explorer, le navigateur de Microsoft, qui en faisait les frais. Mais avec leur version 9 et l’adoption de Seven, leur dernier système d’exploitation, par de plus en plus d’utilisateurs, il semble que la part de marché d’IE cesse de baisser, et pour la première fois serait même en train de croître. L’expansion de Chrome se fait donc au détriment du dernier navigateur principal présent sur le web : Firefox. Les deux autres navigateurs, Opera et Safari, restent pour l’instant très minoritaires, malgré une adoption de plus en plus importante sur les smartphones notamment.

Ladies browsers

Read More