Bloguer est un art difficile.

Un petit meta article pour réfléchir sur la communication sur le Web.

La communication est essentielle dans un projet, et encore plus lorsqu’il est Libre. Il n’y a rien de pire que de travailler « en boite noire » sans communiquer avec la communauté, et d’arriver plusieurs mois plus tard en disant « TINTIIIN ! Voici une nouvelle version qui a complétement changé de direction par rapport à ce que vous croyiez et maintenant c’est trop tard pour faire quoi que ce soit ! ». Je pense d’ailleurs honnêtement que c’était la cause principale de l’échec du projet diaspora* lorsqu’il était mené par ses fondateurs. Même si on s’est un peu amélioré depuis, il reste beaucoup d’effort à faire en ce sens. Pourquoi communiquer est-il si important ? Vous connaissez déjà la réponse à cette question : un projet a tout à gagner à être connu. Plus d’utilisateurs, ce qui en fait un projet plus attractif, plus rentable s’il est basé sur ce genre de modèle d’affaire, plus crédible aussi, et plus fort, lorsqu’il y a des bras de fer avec les concurrents. Mais aussi, une plus grosse communauté qui, si elle est bien gérée, peut amener plus de contributeurs (développeurs, mais aussi designeurs, sysadmin, traducteurs… Tous sont nécessaires) et donc un projet de meilleure qualité. Il faut savoir jouer avec avec finesse, mais les bénéfices sont souvent à la hauteur des efforts fournis. Maintenant que nous sommes d’accord sur le fait que la communication est essentielle et que le succès ou l’échec d’un projet dépend d’abord d’elle, peu importe sa qualité technique, je peux rajouter deux gros bémols.
Read More

Qu’est-ce que le projet Firefox OS ?

ffosbgÇa y est, le système d’exploitation de Mozilla arrive en France grâce à un partenariat entre le constructeur ZTE et E. Leclerc. C’est donc le ZTE Open C qui sera le premier téléphone sous Firefox OS commercialisé en France. Vous pouvez lire à ce sujet le billet de blog officiel de Mozilla. Je ne vais pas m’étendre spécialement sur ce téléphone, vous pouvez aller voir le site de ZTE pour cela. Je vais parler ici du système lui même, de pourquoi Mozilla s’est lancée dans un tel projet, pourquoi il est extrêmement important pour notre Liberté, et pourquoi je crois en lui et pense que c’est la solution, plus que les autres projets Libres (Sailfish OS par Jolla, Ubuntu, Tizen…).

D’abord, qu’est-ce que c’est que Firefox OS (anciennement connu sous le nom de boot to gecko) :

  • Un système d’exploitation complet, découpé en trois couches : Gonk (C) un Linux qui permet de parler avec le materiel, Gecko (C++) le moteur de rendu de Firefox (interprétation du HTML + moteur Javascript) et Gaia (HTML5 / CSS3 / JavaScript) l’interface du système
  • Il est orienté mobile, même s’il peut s’installer relativement partout (il y a actuellement des partenaires qui travaillent sur des tablettes, des télévisions et un dongle HDMI à la chrome cast)
  • C’est un Logiciel Libre (la licence n’est pas la même selon les couches mais respecte toujours les 4 libertés) conçu par une fondation à but non lucratif
  • Il possède actuellement toutes les fonctionnalités de base d’un smartphone : appel, SMS/MMS, gestion des contacts, email, agenda, musique, camera, radio, suivi conso, connectivité (3G, WiFi, bluetooth, NFC), magasin d’applications…

On peut maintenant arriver à la vraie question :

Pourquoi Firefox OS, un système d’exploitation basé sur le web ?

Read More

Promouvez Firefox !

Je l’écrivais déjà il y a un an. Maintenant qu’Australis est arrivée, que Firefox a l’air jeune et beau à nouveau, il est de la plus haute importance que nous recommencions tous à le recommander et l’installer dès que nous le pouvons. Nous devons faire remonter les parts de marché de Firefox pour donner du poids à Mozilla face à Google, Apple, Internet Explorer…

Pourquoi ? Dernier exemple en date, ces fameux DRM qui vont être intégrées directement dans le HTML5. Mozilla est intimement contre les DRMs. Mais Mozilla a maintenant moins de 25% de part de marchés. Si mozilla refuse les DRMs dans Firefox, cela ne va qu’accentuer le départ des utilisateurs vers Chrome et Cie (Firefox sa marche pa c nul bou caca), les autres éditeurs seront bien content, et Mozilla aura encore moins de poids la prochaine fois qu’un problème de cette taille apparaitra.

Imaginez maintenant la même situation si Firefox avait 85% de part de marché. Apple, Microsoft et Google arrivent avec leur gros sabots « on va rajouter les DRMs dans le web ! » et mozilla répond « faîtes ce que vous voulez, nous on ne l’implémentera pas« . Résultat, ne pouvant se priver de 85% de leurs visiteurs, les sites web n’utiliseraient pas les DRMs. Problem solved.

Alors, arrêtez de râler « mozilla ne devrait pas ajouter le support des DRMs à Firefox ! » si mozilla le fait, c’est à cause de vous, qui ne vous battez pas assez contre chrome/chromium et les autres.

Challenge, installez Firefox en le mettant par défaut sur 10 pcs d’ici la fin de la semaine prochaine. Et n’ayez pas l’impression que vous forcez les gens en faisant ça, c’est probablement comme ça que Chrome s’est installé chez eux, avec un freeware pourri type RealPlayer. La balle est dans notre camp.

Conférence « Avoir une vie privée sur Internet » à Grenoble mardi 3 décembre

Ceux qui suivent un peu ce blog l’auront remarqué, la vie privée sur internet est un sujet qui me passionne. Et bien sachez que je ne fais pas qu’écrire des blogposts, je donne aussi des conférences sur le sujet en tant que contributeur mozilla. Je serais donc à l’Ensimag, sur le campus de St Martin d’Hères à côté de Grenoble mardi 3 décembre, pour parler de vie privée sur Internet, et présenter Lightbeam (Ex Collusion), le module complémentaire tout neuf de la fondation mozilla qui vous permet d’observer vos observateurs. Armé de cet outil, nous répondrons ensemble à la fameuse question « C’est quoi le problème, j’ai rien à cacher ! » et une fois que tout le monde sera convaincu du contraire, nous verrons les solutions qui existent pour se protéger, selon les moyens que nous acceptons de mettre.

lightbeam screenshot

Rendez-vous donc à l’Ensimag (Plan d’accès) mardi 3 décembre à partir de 19h.

Cette conférence est organisée par la Guilde, le Linux User Group de Grenoble, que je remercie chaleureusement pour l’invitation 🙂

Comment ça marche, la fédération de diaspora* ?

English version below.

Pour rappel, on désigne par « fédération » l’échange des données entre les différentes instances de diaspora* (appelées pods). Il s’agit donc du protocole qui permet aux serveurs de communiquer entre eux.

Avec le travail en cours pour extraire le code s’occupant de la fédération du reste du code de diaspora (oui, ce code devrait devenir une gem à part et donc être utilisable par n’importe quel projet qui veut parler avec diaspora* !), il me semble qu’un petit article de vulgarisation sur la fédération n’est pas de trop. J’ai régulièrement des remarques sur différents points qui m’obligent à réexpliquer un peu comment tout ça marche, alors un joli article à la limite du technique mais compréhensible par tous, ça me semble la solution parfaite, je n’aurai plus qu’à donner ce petit lien… 😀

Alors, comment les serveurs de diaspora* communiquent-ils, pour réussir à faire qu’être inscrit sur n’importe lequel d’entre eux permet (presque) la même chose que si tout le monde était sur le même serveur ? (comment ça, presque, je vous entends dire ? Oui, il y a quelques cas où vous n’aurez pas le même résultat après avoir effectué la même action quand vous êtes sur deux pods différents. Ce billet a justement comme but de vous expliquer pourquoi). Read More

Reprenez vos données en main

Je suis vraiment sur sidéré. Non pas après avoir lu cet article du Monde qui explique que le FBI a accès à toutes les données, ça, ça n’est pas une grande nouvelle, mais après avoir lu les réactions des gens.

« KEUWA! Des gens peuvent lire mes mails ?! Je quitte Yahoo! ».

Mais mec, tu t’attendais à quoi ?!

Déjà, cela prouve que tu n’as aucune idée de comment fonctionne le réseau que tu utilises. Tous les e-mails envoyés ne sont que des cartes postales, n’importe qui peut la lire en un instant. Ensuite, mais qu’est-ce que tu crois quand tu t’inscris chez une société américaine qui t’offre un service gratuit ?!. Ils font ça par plaisir ?

Je suis désespéré…

Bon allez, quand même, un petit récap ne fait jamais de mal… Allons-y !

Il y a deux problèmes concernant l’accessibilité (et la protection) des données sur le réseau Internet :

  1. Où sont-elles stockées
  2. Comment sont-elles accédées

Read More

Internet Explorer < 9 et HTML5

Un court billet pour vous faire part d’une astuce que j’ai découvert aujourd’hui et qui va immédiatement m’être indispensable.

Si vous avez un peu joué avec le langage du web, HTML, et notamment sa dernière version, la 5, vous vous êtes sans doute aperçu qu’Internet Explorer avant la version 9 ne connaissait pas les nouvelles balises (article, aside, footer, header, nav, section, time, toussa quoi). En fait, aucun ancien navigateur ne les connait, et c’est bien normal, puisque les navigateurs sont sortis avant la norme. Mais au contraire d’Opera, de Safari et de Firefox, qui, même s’ils ne connaissent pas les balises, les stylent correctement (c’est-à-dire leur applique correctement le CSS), Internet Explorer, lui, les ignore purement et simplement.
Read More

Utilisez Firefox !!

Il y a en ce moment des gros débats un peu partout sur l’annonce du probable remplacement de Firefox par Chromium dans Ubuntu 13.10. Dans le tollé que cela a provoqué sur Diaspora*, je trouvais quelqu’un qui posait la question suivante : « Pourquoi vous indignez-vous ainsi, Chromium est aussi Libre que Firefox ? ». C’était une question sincère, pas pour nourrir le troll, et je pense que d’autres personnes se la posent aussi, d’où ce billet pour exposer mon point de vue.

Read More

Diaspora : Suggestions pour faciliter l’accès à l’information

Je l’affirmais dans mon précédent billet : nous recevons trop d’informations. Mais, vous vous en doutiez, il est rare que je fasse un simple constat sans avoir ma petit idée sur la question. J’évoquais donc comment les informations qui nous arrivaient aujourd’hui par les e-mails et surtout les réseaux sociaux nous étaient destinées particulièrement, comment elles sont ciblées. Et pour cause, ce sont bien souvent nos amis qui nous conseillent de lire un certain article, de regarder une certaine vidéo. Avec pour principale conséquence une activité très chronophage. Alors, comment faire le tri dans cette montagne d’informations, pour regarder ce qui nous intéresse vraiment sans le louper, tout en évitant l’inutile ?

En tant que libriste convaincu, je n’utilise pas Facebook ou Twitter. Mon réseau social, pour lequel ce constat est tout aussi valable, c’est Diaspora*. Et ce qui est bien avec le Libre, c’est que tout le monde peut participer à améliorer la chose. Cet article a donc pour objectif de lister des idées d’amélioration au réseau social Diaspora, idées axées sur la présentation du contenu.

Read More

Trop d’informations tue l’information

2012. Je ne sais pas si c’est la fin du monde, mais ce que je vois, c’est que nous sommes submergés. Pas de météorites, de laves, de tsunamis ou je ne sais quoi d’autres. Nous sommes submergés d’informations. Il ne se passe pas une minute dans la journée sans que nous apprenions une information. Je parle de l’information sous n’importe quelle forme, de « il va pleuvoir demain » à « la BCE va prêter à la Grèce » en passant par « Gérard vous invite à passer le réveillon chez lui » ou encore « Le saucisson est 1 euro moins cher dans ce nouveau supermarché ». Que ce soit chez soi ou dans la rue, au travail ou durant les loisirs, il y a toujours quelque chose qui entre en interaction avec nous et cela a pris des proportions que nous n’imaginions même pas il y a 20 ans.
Read More